18/04/2007

8 Belges en terre de Baffin

belges

Comme nous l'avions précisé lors d'un de nos podcasts, il était bien possible que nous croisions la route de 6 autres trekkers venus tout droit de Bruxelles, comme nous. C'est désormais chose faite car hier soir, nous nous sommes croisés et avons fait camp commun.

Quelle surprise que les premiers êtres humains croisés depuis 12 jours soient de la même patrie! Ce fut une rencontre bien agréable en tous points, d'autant plus que nous avons partagé un mets délicieux qui change tellement de notre régime habituel : du pain à la grecque!

Nous en profitons pour passer un petit message à leurs proches qui nous liraient pour leur dire qu'ils vont tous bien et qu'ils continuent leur route comme prévu.

Merci beaucoup pour cette belle et improbable rencontre. Nous leur souhaitons autant de courage qu'ils nous en ont donné et plus encore!

Notre parcours touche à sa fin. Nous allons ralentir notre rythme dans une des plus belles régions de l'Arctique et essayer de vous en faire profiter, pour enfin nous faire ramener vers Clyde River et retourner vers l'Europe.

Mais avant ça, il reste 6 jours d'aventure!

21:53 Écrit par dans reportage | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : belge, expedition |  Facebook |

29/03/2007

Jour 7, le dimanche de Widearctic

sky

---

85 km parcourus, au milieu de cette superbe nature aux différents visages.

Soleil, montagnes, glace, neige, vent, blizzard animent nos journées chargées. Les températures sont clémentes (-32° à -15°).

Mais ce soir, un vent violent secoue notre tente! Pas d'animaux et plus d'humains, quel plaisir de s'enfoncer dans l'Arctique extrême. Premier essai de voile concluant aujourd'hui. Notre moral est excellent, et nos corps s'adaptent à cet environnement rude et majestueux. Ca y est, nous y sommes dans l'autre monde!

tente

23:21 Écrit par dans reportage | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : photos, expedition |  Facebook |

21/03/2007

Première mise au point ou faux départ?

dans la tente

Endroit de la prise de la photo sur Google maps

Les 3 premiers jours auront servi d'entraînement sur le terrain afin de tester tout le matériel nécessaire à l'expédition.

En effet, samedi 17 mars, à peine après s'être procurés une arme de défense contre les ours et avoir réglé certains problèmes, nous nous empressons de partir à l'aventure. Nos pulkas sont remplies à ras bord et pèsent une tonne, mais pleins de courage, nous nous mettons en route.

L'Arctique canadien nous a tout de suite mis à l'épreuve en nous servant une première nuit à -40°. Cette température, bien que très rude, est normalement gérable à condition que soient présents tous les automatismes et une routine bien huilée, nous évitant ainsi de nous refroidir. Mais il s'agit du premier jour et nous sommes encore bien maladroits et peu habitués.

Le lendemain, après avoir replié le camp, nous avons progressé de quelques kilomètres, histoire de nous réchauffer de cette nuit mémorable et de se distancier de Pond Inlet pour tester notre outil de défense. A notre grande surprise, le fusil ne fonctionne pas correctement. Or, nous devons être sûrs. Nous décidons de monter le camp et de régler ce problème à l'abri du vent, faible mais constant, avant de progresser.

Après une seconde nuit dans des conditions à nouveau éprouvantes (-39°), nous réalisons notre surcharge et le tri indispensable à opérer avant de continuer plus loin : nous devons nous alléger.L'arme et la surcharge, deux problèmes majeurs qui nous poussent à rebrousser chemin afin de les régler et de repartir dans de meilleures conditions.

Première mise au point ou faux départ?

Il n'y a pas de doute, l'hiver arctique est impitoyable. Plus concentrés que jamais et après une sérieuse remise en question, nous faisons le point et passons en revue les moindres détails. Après cette rude entrée en matière, notre moral est bon et la bonne humeur toujours bien présente!

Charles & Philippe

19:08 Écrit par dans reportage | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : expedition |  Facebook |